Érythème Fessier

Érythème Fessier du nourrisson

bébéL’érythème fessier se présente sous forme de rougeurs associées à quelques plaques luisantes et à des petits boutons. L’érythème peut évoluer jusqu’à une peau à vif, suintante et très douloureuse.

Quelle est l’origine de l’érythème fessier ?

 Un contact prolongé de la peau avec de l’urine ou des selles : les couches sont les principales responsables de cette dermite car elles créent un environnement humide et chaud, propice au développement de l’érythème.

L’érythème de contact peut également être dû à certaines substances chimiques contenues dans les lessives utilisées pour laver les couches en coton, ou encore à des composants présents dans les couches jetables de certaines marques, dans les lingettes nettoyantes,  ou dans certains savons, gels de lavage ou autres lotions pour bébé.

L’hyperacidité des selles lors d’un épisode de diarrhée peut également engendrer un érythème fessier. L’intestin du nourrisson est encore immature et ne possède donc pas toutes les enzymes nécessaires à une bonne digestion : il ne possède notamment pas encore la lactase, une enzyme nécessaire pour la bonne digestion du lactose (sucre contenu dans le lait). Les bactéries intestinales transforment alors le lactose en acides organiques très irritants pour la peau.

L’érythème peut être dû à une infection : l’environnement chaud et humide de la couche peut entraîner la prolifération de certaines bactéries, champignons ou levures (Candida albicans, par exemple). La présence de cloques, de pus dans les replis de la peau peuvent être des signes d’infection. Dans  ce cas, une consultation médicale sera nécessaire.

Cet érythème d’origine infectieuse peut également apparaître lors d’une poussée dentaire, d’une rhinopharyngite ou suite à la prise d’antibiotiques.

Notre conseil :

Changer régulièrement la couche de l’enfant après chaque tétée, chaque selle et bien sûr dès que le change est mouillé.

Pour la toilette utiliser un savon doux et de l’eau puis bien sécher la peau en tamponnements doux, surtout dans les plis. On peut aussi utiliser le liniment oléo calcaire qui ne se rince pas et possède en plus des propriétés protectrices et émollientes.

Agir dès les premiers signes en appliquant une crème protectrice pour le change à base d’oxyde de zinc et de sulfate de cuivre ou de dexpanthénol, voire une crème cicatrisante dans les cas plus graves.

Ne pas hésiter à mettre en place un traitement homéopathique qui pourra calmer l’irritation des fesses de bébé et faciliter la cicatrisation. De même en cas de poussée dentaire.

Nous demander conseil et consulter si les symptômes persistent